Les joies d’être maman #12 – Bien vivre son accouchement

accouchement
Coucou à toutes,
Comme promis, je vous propose la suite de ma série sur l’accouchement, en entrant cette fois-ci dans le vif du sujet^^ J’ai préféré aborder cet article sous forme de questions, pour que ce soit plus simple, car il y a tellement de choses à dire sur le moment de l’accouchement que je ne veux pas vous perdre!
Allons-y 🙂
Quand partir à la maternité?
Votre médecin ou sage-femme vous l’expliquera plus en détails lors des séances de préparation à l’accouchement, mais pour le rappel, voici les causes principales de départ à la maternité et comment les reconnaître :
contractions : très fortes compression à l’intérieur de votre ventre toutes les 5 minutes pendant 2 heures si c’est votre premier enfant ou pendant 1 heure à partir du 2e enfant
perte des eaux : sensation de « cascade intérieure », comme si vous uriniez mais vous ne pourrez pas maîtriser le flot de liquide qui viendra
autres : pertes de sang, pas de mouvements de votre bébé, douleurs anormales
A quel point les contractions font-elles mal?
Comme je vous le disais, vous ressentirez de très fortes compressions à l’intérieur de votre ventre, comme si l’on vous pressait l’intérieur du ventre. Ce n’est certes pas agréable, mais c’est votre utérus qui aide votre bébé à sortir 🙂
A la différence des contractions de grossesse, qui peuvent survenir au cours de votre grossesse, lorsque l’utérus « s’entraîne » pour le jour J, vous aurez le souffle coupé et serez peut-être figée sur place, le temps de reprendre votre respiration, en vous concentrant pour bien expirer.
Concernant la douleur, nous avons toutes des seuils de douleur différents, mais disons que si vous êtes sujettes aux règles douloureuses, vous pouvez multiplier cette douleur par 10.
Comment gérer la douleur?

Le plus important, je dirais que c’est de ne pas paniquer et de ne pas se crisper lorsque l’on sent la contraction venir, car on risque de ne plus réussir à respirer comme il faut. Il faut donc se concentrer sur sa respiration, en appliquant la méthode d’inspirer-expirer que vous avez vue en cours de préparation à l’accouchement. Lorsque vous avez des pauses entre les contractions, profitez-en pour bien inspirer profondément, vous détendre. Vous pouvez vous sentir plus à l’aise dans certaines positions que d’autres, alors n’hésitez pas à bouger, à marcher ou vous allonger selon vos besoins.
Ayez confiance en vous, vous réussirez à surmonter ces douleurs 🙂

Est-ce que la péridurale fait mal? Comment se sent-on après?

C’est quelque chose qui m’effrayait énormément, car j’ai très peur des aiguilles et de la sensation de piqûre! Mais croyez-moi, la péridurale ne fait absolument pas mal 🙂 Ouf! c’est déjà assez d’avoir les contractions, pas vrai?^^ En fait, on a juste la sensation qu’une main nous pousse très fort dans le bas du dos et il faut résister à cette poussée. Aucune sensation d’aiguille, donc!!
Après la péridurale, vous aurez le bas de votre corps comme du coton^^ (surtout si vous avez en plus une rachianesthésie, qui est un anesthésique qui soulage en quelques minutes).
Au bout d’un moment, lorsque la rachianesthésie est passée (si vous en avez une, bien sûre), la péridurale vous permettra de ressentir ce qui se passe dans votre corps, sans que cela vous fasse mal (ben oui, sinon à quoi ça servirait??). Vous pourrez donc sentir, sans douleur, votre bébé qui cherche à sortir de son cocon douillet!!
Personnellement, je ne savais pas si j’allais demander ou non la péridurale lors de mon accouchement, je voulais voir si j’allais supporter la douleur. Mais le fait est que je n’avais pas de pauses entre les contractions, ce qui les a rendues difficilement supportables… La rachianesthésie m’a beaucoup soulagée et nous a permis, à mon mari et moi, de souffler avant l’accouchement, de me reposer aussi pour reprendre des forces, de rire, bref, de profiter plus sereinement de cet instant flottant où l’on attend ce merveilleux cadeau que nous fait la vie 🙂

La présence du mari en salle d’accouchement, qu’est-ce que j’en pense?

Ce n’est que mon avis, évidemment, mais je pense que la présence du papa est indispensable dans ce moment. Parce qu’avoir quelqu’un qui nous rassure, nous réconforte, nous manage au fil du travail est essentiel. Parce que c’est un moment du couple et que cela se vit à deux. Parce que la naissance est aussi le moment où l’on devient parents! Parce qu’à vivre cet instant incroyable et unique à deux, votre couple en gardera un souvenir mémorable! Voir son enfant venir au monde, c’est tellement beau…

Et si ça se passe mal?…

Il y a des accouchements qui passent comme une lettre à la Poste et d’autres plus compliqués…
Sachez que les équipes médicales seront à vos côtés pour réagir en toutes circonstances et vous proposerons les solutions adaptées pour s’assurer que votre santé ou celle de votre bébé n’est pas mise en danger. Faites-leur confiance 🙂

Voilà, c’était un peu long, je ne voulais pas vous détailler de A à Z le déroulement de l’accouchement mais vous donner quelques pistes pour vous rassurer et vous aider à moins stresser pour le jour J! J’espère que cet article vous aura plu, le prochain sera donc sur les suites de l’accouchement.

A bientôt,
Héloïse

Publicités

9 réflexions sur “Les joies d’être maman #12 – Bien vivre son accouchement

    1. Coucou Camille, merci de ton commentaire!! Personnellement, c’est vrai que je n’ai rien ressenti lors de l’installation de la péridurale (et je crains énormément les aiguilles, j’ai horreur de ça!!). Maintenant, peut-être que tout est question de sensibilité personnelle, mais si tu as des contractions au moment où ils te la pose, ton esprit sera déjà occupé à gérer la douleur ailleurs que dans ton dos et tu ne devrais rien sentir 🙂 J’espère en tout cas que ton accouchement se passera bien 😀 Bonne soirée, Héloïse

      J'aime

      1. Merci 🙂 J’ai la phobie des aiguilles en faite et mon père a jugé bon de me dire que celle de la péri est énorme … Du coup je stress beaucoup, après je me dis que j’ai réussi à gérer les prises de sang tous les mois donc j’ai bon espoir ! Et puis c’est pour la bonne cause. Bonne soirée à toi aussi

        J'aime

      2. si ça peut te rassurer, tu peux demander à l’avance à l’anesthésiste de ne pas te montrer l’aiguille en lui expliquant ta peur. Le personnel est très compréhensif et comme l’injection se fait dans ton dos, il y a également peu de chance que tu puisses la voir 🙂 mais n’hésite pas à leur en parler si tu en ressens le besoin! Bonne soirée à toi aussi!!

        J'aime

      3. haha, très bonne technique!! J’y penserai la prochaine fois que j’ai une prise de sang, plutôt que de me faire un torticolis en tournant ma tête le plus loin possible de l’autre côté, j’aurais sûrement moins mal au cou!!

        J'aime

  1. Très bel article, je me posais exactement les mêmes questions et j’avais peur de ne pas y arriver… j’aurais bien aimé le lire avant!
    Finalement pour raisons médicales jai été déclenché et tout s’est bien passé et je confirme que la péridurale ne fait pas mal!
    Et malgré toutes mes peurs je garde vraiment un bon souvenir de mon accouchement
    Belle journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup à toi pour le partage de ton expérience Marie 🙂 C’est vrai qu’on dirait qu’accoucher est un « monde fermé et secret » en quelque sorte^^ je me rappelle que lorsque je posais des questions, les femmes que je connaissais restaient toujours vagues et je trouve cela dommage! Ca engendre la peur et les doutes pour rien, alors qu’en parlant ouvertement, on se sent plus rassurée 🙂 Bon après-midi à toi!

      J'aime

Envie de me laisser un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s