Deux ans sans déodorant!! Pourquoi? Comment? #aunaturel

pas de déodorant

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Tout d’abord, je tenais à remercier les nombreuses personnes qui ont « liké » mon dernier article haul beauté et qui se sont inscrites au blog 🙂 Un grand grand merci à vous!! N’oubliez pas de vous abonner également à ma page Facebook pour suivre les articles! J’ai vraiment été très touchée!

Mais aujourd’hui, l’heure n’est pas à la beauté^^ Naaan, on va même aborder un sujet pas forcément glamour d’ailleurs, puisqu’il s’agit de la petite vie de mes aisselles! En effet, cela fait maintenant un peu plus de deux ans que j’ai entièrement stoppé l’utilisation de déodorants et anti-transpirants que l’on peut trouver dans tous les magasins et j’avais donc envie de faire un petit point avec vous, histoire de vous raconter comment ça se passe aujourd’hui! (oui, oui, on va parler intimité d’aisselles, maintenant que l’on se connaît un peu plus vous et moi!).

Je tiens par contre à vous prévenir qu’en préparant cet article, j’ai découvert deux trois choses qui m’ont finalement remise en question et que je pense donc modifier certaines choses à l’avenir ; mais je vous explique tout en fin d’article.

Pourquoi?

Contrairement à beaucoup de personnes, ce n’est pas dans une perspective écologique/santé que j’ai arrêté d’utiliser les déodorants chimiques. En fait, c’est à cause de ma grossesse! J’étais extrêmement sensible aux odeurs pendant les 3-4 premiers mois et rien que le fait d’ouvrir le lave-vaisselle, le frigo ou de me rendre dans ma salle de bain me donnait des nausées au bord du vomissement (je vous ai dit que c’était glam^^). La moindre petite odeur de savon, dentifrice, déodorant, crème me donnait envie de vomir, donc j’avoue avoir fait le minimum en terme d’hygiène pendant cette période (en même temps, j’étais tellement malade que je passais mes journées allongées sur le canapé, ce n’est pas comme si j’allais courir des 10 kms tous les jours^^).  Et d’un autre côté, lorsque vous êtes enceinte, votre odeur corporelle change (en pas bien pour moi j’ai trouvé 😦 ) et si comme moi vous ne supportiez pas votre odeur, il faut quand même bien trouver une solution pour se sentir un minimum à l’aise avec soi-même (solution dont je vous parle plus bas).

Pour ce qui est du côté écologie/santé, je me permets de préciser que les déodorants « classiques » sont chimiques, agressent et irritent la douce peau de nos petites aisselles (si, si, c’est possible qu’elles soient douces!), constituent des déchets supplémentaires, sont testés sur les animaux pour la plupart, et peuvent être dangereux pour notre santé (cancer du sein notamment). Pour le côté beauté, n’oubliez pas ces jolies traces blanches que vous retrouvez sur vos vêtements après les avoir enfilés, c’est toujours sympa! En plus de cela, tous ces déodorants coûtent cher pour une durée de vie assez courte.

Comment?

En ce qui me concerne, j’ai adopté depuis plus de deux ans la pierre d’alun (Alain, Alain!! oui, comme dans la pub!). J’ai piqué celle de ma maman en fait, hihi! Si vous ne connaissiez pas ce minéral auparavant, voici quelques détails :

Nom : Alun de potassium

Caractéristiques : astringent (régule la transpiration), bactéricide (bye-bye les mauvaises odeurs) et hémostatique (stoppe les saignements de Monsieur qui se coupe au rasage)

Utilisation : mouiller la pierre et caresser vos aisselles avec, puis la repasser sous l’eau pour la nettoyer pendant que vos aisselles sèchent

Et le tour est joué!

Depuis que j’utilise la pierre d’alun, j’ai remarqué de nombreux changements : tout d’abord (bien que ça puisse paraître bizarre) je transpire nettement moins qu’avant! Pourtant, il ne s’agit pas là d’un anti-transpirant, puisque la pierre d’alun ne bouche pas les pores de la peau, mais je pense que mon corps n’a désormais plus à évacuer les toxines présentes dans les déos classiques, donc tout roule! En plus de cela, même s’il m’arrive de transpirer, il n’y a pas d’odeur nauséabonde qui se dégage de mes aisselles. C’est vraiment très efficace! Je fais également des économies puisque depuis le temps que je l’utilise, elle est encore trèèèèèès trèèèèèès loin d’être terminée, elle est même assez proche de sa taille d’origine. Et mes aisselles n’ont plus cette teinte blanchâtre que laissent les déodorants et elles sont toutes douces 🙂

Pour moi, cette méthode ne présentait que des avantages, et c’est pour cela que je tenais à vous en parler.

Néanmoins, comme je vous le disais en intro, mes recherches pour cet article m’ont menée à me questionner car la pierre d’alun naturelle libère une forme stable d’aluminium (vous savez à quel point on fait la chasse à l’aluminium dans les produits de nos jours!) qui ne passe apparemment pas dans notre sang. Si vous achetez bien une pierre d’alun naturelle (de potassium, donc) aucun rapport toxicologique officiel ne mentionne qu’il y a danger puisque l’aluminium resterait en surface. Cependant, d’autres pierres d’alun conçues de façon industrielle (la pierre d’alun d’ammonium) laisseraient, elles, passer l’aluminium dans le sang… et, du coup, de nombreux articles sur le web mettent à mal cette méthode et déconseillent son utilisation par sécurité et j’avoue que cela a semé le doute dans mon esprit…

Je sais que ma maman est passée au déodorant huile de coco+fécule+bicarbonate+huile essentielle de palmarosa et qu’elle l’apprécie vraiment, donc, je risque de tester cette recette comme alternative 🙂

Et vous, qu’utilisez-vous pour vos petites aisselles (mais si, mais si, ça m’intéresse^^)? Est-ce que vous aviez déjà entendu parler ou utilisé la pierre d’alun? Qu’est-ce que vous pensez de la controverse à ce sujet d’ailleurs?? N’hésitez pas non plus à me laisser vos recommandations d’alternatives de déo naturel en commentaire, ça m’aiderait beaucoup!!

Je vous dit à bientôt!

Héloïse

Publicités

5 réflexions sur “Deux ans sans déodorant!! Pourquoi? Comment? #aunaturel

    1. Tant mieux 🙂 la mienne s’est terminée il y a quelques mois et depuis j’utilise un déodorant fait maison qui est très efficace aussi! Il faudrait que je mette la recette^^ en tout cas, je suis ravie de t’avoir donné envie d’explorer de nouvelles méthodes 🙂

      J'aime

  1. J’utilise un déo solide que j’ai acheté dans notre super boutique 0 déchet à Nantes mais il m’irrite pas mal. Du coup je suis bien curieuse de ta recette ;).
    Et comme toi, depuis que je n’utilise plus de déo « classique » même si je transpire je ne sens plus mauvais ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Est-ce que tu as déjà testé la pierre d’alun par hasard? C’est hyper simple et économique! Sinon, oui, tu as raison, il faut que je mette ma recette actuelle sur le blog^^ Je vais essayer de le faire prochainement! Bonne journée!

      J'aime

      1. Non je n’ai pas essayé la pierre d’alun, ce qui me freine tu en a parlé dans ton article. J’aurais peur de tomber sur la mauvaise pierre d’alun alors je n’ai pas essayé ^^

        Aimé par 1 personne

Envie de me laisser un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s